Jantes alu ou enjolivers : quelles sont les nuances ?

Jantes et enjoliveurs ? Ces deux composantes sont bien souvent confondues. Il est vrai qu’ils sont destinés aux roues d’un véhicule. Toutefois, leur fonction reste bien distincte l’une de l’autre. De nos jours, la jante alu connaît un succès sans précédent. Dans ce contexte, en quoi diffèrent donc les jantes des enjoliveurs ?

La jante, un élément indispensable

La principale différence entre la jante et l’enjoliveur réside dans le fait que la jante, alu ou non, constitue un élément indispensable pour la voiture. Son rôle consiste à assurer la liaison entre la pneumatique et le moyeu. Sur les voitures classiques (anciens modèles), la jante alu permettait au pneu de se prémunir contre l’humidité et la saleté. À la fois pratique et essentielle, sans la jante il n’y a pas de roue. En effet, elle doit être installée et changée si nécessaire, car tout comme les pneus, la jante alu peut se vieillir ou être endommagée.

Cela dit, il est vrai que le rôle des jantes est plus important que celui des enjoliveurs. Toutefois, jante ou enjoliveur, les designs proposés sur le marché sont aujourd’hui de plus en plus esthétiques. De nos jours, les jantes en aluminium ont bien évolué. Loin des modèles ternes et corrodés, elles resplendissent de beauté ce qui change carrément l’allure de votre voiture. Si vous effectuez le bon choix, vous n’aurez donc plus besoin d’installer des enjoliveurs.

L’enjoliveur, un accessoire décoratif

Vous l’aurez compris, le propriétaire d’un véhicule est libre d’ajouter ou pas des enjoliveurs à son bolide. Contrairement aux jantes visibles sur toutes les voitures, l’enjoliveur constitue un accessoire facultatif dont le rôle principal consiste à personnaliser, décorer et embellir les roues de la voiture. Il fait donc partie du groupe des couvre-roues.

L’enjoliveur sert simplement à rendre les pneus plus présentables, notamment si les jantes ne sont pas en aluminium. C’est en fait indiqué dans son nom. À la différence des jantes alu, l’enjoliveur ne sert pas à protéger ou constituer une roue.

Recommandations pour bien choisir les jantes de sa voiture

Il faut avouer que l’achat d’une jante paraît plus réfléchi que celui d’un enjoliveur étant donné qu’elle conditionne l’esthétique du véhicule. À part le côté esthétique, il faut tenir compte du matériau de fabrication. À cet effet, les jantes alu font figure de référence idéale. Différent de l’acier, l’aluminium rend les roues plus légères, ce qui garantit une belle tenue de route. Conduire une voiture avec des jantes alu procurera donc plus de plaisir, de confort et de sécurité.

En résumé, jante ou enjoliveur ? Le premier est essentiel tandis que l’autre est décoratif. Étant donné que de plus en plus de jantes en aluminium durables et esthétiques sont proposées sur le marché, il est désormais courant de se passer des enjoliveurs.

Comment choisir un siège auto pour enfant ?
Acheter une remorque de voiture : ce qu’il faut savoir avant