Y-a-t-il des GPS qui détectent les radars ?

Afin de prévoir les dangers liés à la circulation, de nombreux contrôles radar ont été mis en place par la force de l’ordre afin de détecter la vitesse sur laquelle les automobiles roulent. Pourtant, les conducteurs utilisent tous les moyens pour les éviter. Existe-t-il de GPS détectant les radars ?

GPS ou Global Positioning System : de quoi s’agit-il vraiment ?

Tout d’abord, un GPS ou « Global Positioning System » ou aussi « System de positionnement mondial » est un outil de localisation ou de guidage qui fonctionne à l’aide de plusieurs satellites. De nos jours, la technologie liée au système de géolocalisation par satellite ne fait que s’améliorer et leur champ d’application s’accroît de jour en jour comme dans le domaine de l’agriculture, de l’aviation ou maritime, et même dans le smartphone dans le cas du gps radar de voiture.

Comment fonctionne le Global Positioning System (GPS) ?

Le GPS fonctionne à l’aide du satellite, au total, il y a 24 satellites qui se trouvent à 20 184 km d’altitude avec une période de rotation de 12 h. Tous les satellites s’alignent et se positionnent grâce aux commandes données à partir de 5 stations au sol. Donc, pour une position quelconque, il faut trois cordonnées dans l’espace et une coordonnée temporelle. Ainsi, le principe de fonctionnement du GPS repose sur la méthode de triangulation. C’est-à-dire, il y a trois satellites munis d’une horloge qui émet une onde électromagnétique sur la terre et captée par le récepteur. L’intersection des trois cercles donnera donc la position ; et la distance entre l’émetteur et le récepteur sera calculée à l’aide d’un quatrième satellite qui compare le temps de transition du signal en multipliant la vitesse du signal.

Y-a-t-il des GPS qui détectent les radars ?

En France, l’usage d’un antiradar est interdit, soit 80 % de Français utilisent de l’antiradar pour pouvoir rouler à grande vitesse sans être détecté. Pourtant, il y en a trois types d’antiradars tels que : les boîtiers, le boîtier communicant et les applications mobiles. Les deux premiers n’utilisent pas de GPS pour détecter le radar tandis que la dernière utilisée du GPS intégré dans le smartphone est connectée aux réseaux mobiles pour pouvoir transmettre les informations en temps réel. En outre, le nouveau fonctionnement déployé par Google sur l’appli Google GPS commence à détecter la position des radars fixes, et même avertir sur les limitations de vitesse. Cela pourrait être le futur gps radar de voiture, mais l’utilisation des antiradars que ce soit à l’aide du GPS ou pas est encore interdite par la loi.

Comment choisir un siège auto pour enfant ?
Acheter une remorque de voiture : ce qu’il faut savoir avant